Histoire transnationale de l’orientalisme (fin du XVIIIe-début du XXe siècle)

, par Theis Valérie

Pascale Rabault-Feuerhahn (UMR 8547 Pays germaniques – Transferts culturels)

S2, 6 ECTS

L’orientalisme savant s’est développé dans des échanges transnationaux incessants, malgré d’importantes recompositions selon les époques. Les déchiffrements, les collectes de manuscrits et d’artefacts, l’élaboration des savoirs et leur traduction en disciplines académiques : tous ces aspects du travail orientaliste ont mis en jeu d’intenses relations entre savants de différents pays, en Occident même, mais aussi entre Orient et Occident.

A travers l’analyse de textes seront discutées des questions transversales portant par exemple sur les contours de l’« Orient », les variations des découpages disciplinaires dans le temps et dans l’espace, la construction (trans)nationale des traditions scientifiques, les relations entre savoirs et politique, l’articulation entre orientalisme savant et orientalisme populaire.

Le but de ce séminaire est double :

-d’une part, proposer une initiation à la pratique de l’histoire intellectuelle et de l’histoire transnationale des sciences ;

-d’autre part, fournir des repères chronologiques et thématiques concernant la formation et l’évolution des savoirs et disciplines dits « orientalistes ».

vendredi de 15h-17h30, 8 séances de 3h,

8 et 22 février, 15, 22 et 29 mars, 5 et 19 avril, 10 et 24 mai 2019

Pavillon Pasteur, 1er étage, salle Pasteur (salle à confirmer).