Histoire transnationale et globale

, par Theis Valérie

Actualité de la recherche

Hélène Blais, Antonin Durand, Charlotte Guichard, Rahul Markovits, David Schreiber, Valérie Theis, Stéphane Van Damme, Blaise Wilfert-Portal

S1 ET S2, 6 ECTS

 

Dans ce séminaire, l’histoire transnationale et globale est entendue de manière ouverte, au sein d’un large spectre méthodologique : approches connectées, croisées et comparées, histoire des transferts culturels, histoires coloniales, impériales, trans-impériales. Elle intéresse différents domaines : histoire sociale et politique, histoire culturelle et histoire de l’art, histoire économique et juridique, histoire du fait environnemental, parmi bien d’autres.

 

Arrimé aux historiographies récentes et dynamiques de l’histoire transnationale, le séminaire entend débattre des questions nouvelles générées par cette approche pour l’étude des circulations d’hommes, d’artefacts et de marchandises, de savoirs, l’histoire des mondialisations, l’histoire des institutions internationales et de l’Etat. Attentif aux jeux d’échelles, à la micro-histoire, à la matérialité des circulations (humaines et artefactuelles) comme des frontières, le séminaire entend faire dialoguer les nombreuses manières de faire qui caractérisent cette histoire, et depuis le plus grand nombre d’horizons possible.

 

ENS, Salle à vérifier chaque semaine sur l’application de réservation des salles MRBS

Contact : stephane.van.damme@ens.psl.eu

Mardi, 17-19h

9 séances dans l’année à partir du 20 septembre 2021.

Pour accéder à ce séminaire, les préinscriptions sont obligatoires. Pour vous préinscrire, il suffit de cliquer sur ce lien : 

https://framaforms.org/seminaire-lhistoire-transnationale-et-globale-actualites-de-la-recherche-collectif-1629966601

La première séance aura lieu de manière exceptionnelle le lundi 20 septembre de 17h à 19 heures en salle Dussane, nous aurons l’honneur d’accueillir Dipesh Chakrabarty, qui viendra présenter le cadre général dans lequel s’inscrivent ses recherches actuelles : "From Global to Planetary History : A Conceptual Distinction".

La séance, qui fait partie des enseignements obligatoires du master d’histoire transnationale, est ouverte à tous les auditeurs intéressés, au-delà des seuls participants réguliers au séminaire.