L’âge des révolutions : vers une histoire globale

, par Theis Valérie

Rahul Markovits

S2, 6 ECTS

Des années 1760 aux années 1820, le monde a vécu une série de secousses qui, lorsqu’on les considère de concert, constituent une véritable crise globale. Longtemps désignée comme un « âge des révolutions », cette période est à l’heure actuelle un des laboratoires d’une histoire connectée désireuse de s’affranchir d’une perspective exclusivement euro-centrique. De l’Inde aux Caraïbes en passant par l’empire ottoman, ce séminaire abordera successivement les différents contextes régionaux où se jouent les crises impériales dont l’enchaînement constitue la trame de la crise globale. L’un des enjeux de cette approche sera de porter un autre regard, décalé, sur la révolution française. 

Mercredi 16h-18h

Première séance : 19 janvier 2022

Salle d’histoire