Enquêter au Moyen Âge

, par Theis Valérie

Valérie Theis

S2, 6 ECTS

Le séminaire de cette année se propose d’aborder la question du lien entre pratiques de gouvernement et d’écriture par le biais de l’étude du développement du recours à la démarche d’enquête au sein de l’Europe médiévale. Tout en revenant sur les textes explicitement qualifiés d’inquisitiones et sur la procédure qui les sous-tend, il visera cependant moins à cerner un type documentaire spécifique qu’un ensemble de pratiques sociales, qui préexistent au développement de la procédure inquisitoire et qui, une fois que celle-ci s’impose, la réinterprètent au sein de types d’enquêtes très variés.

Le séminaire amènera à étudier dans la longue durée la circulation des pratiques d’investigation et d’écriture entre les différentes strates du monde ecclésiastique et du monde laïc à l’intérieur de l’espace européen, en abordant des types variés d’enquêtes : enquêtes domaniales, criminelles, fiscales, de canonisation, etc. On s’interrogera sur les types de compétences mobilisées par les enquêteurs, mais aussi sur la variété de leurs objectifs. Aborder l’enquête au prisme de l’histoire sociale donnera aussi l’occasion de constater que les usages de ces dernières par les acteurs, mais aussi par les historiens, ne se limitent jamais aux objectifs qui avaient été imaginés par leurs commanditaires.

Destiné en priorité aux étudiants de master et de doctorat en histoire médiévale, le séminaire n’en est pas moins accessible à tous les étudiants désireux d’approfondir leur connaissance des sociétés médiévales.

Salle d’histoire

Horaires : mardi 14h-16 heures

Premier cours : 18 janvier 2022

Validation : lecture et présentation d’articles ou commentaire